:: Les premiers pas :: Présentation des personnages :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Meena GARNET un brun de soleil qui reste à l'ombre

avatar
Messages : 88
Date d'inscription : 25/04/2017
Age : 20
Mar 25 Avr - 18:57
Meena Garnet

Âge ➔ 18 ans
Sexe ➔ Femme
Sexualité ➔ Hétérosexuel

Origine(s) ➔ Américaine
Etude/Emploi ➔ Première année
Statut social ➔ Pauvre

Race ➔ Enigma

Pouvoir ➔ Projection des Photons

Meena absorbe l’énergie produit par les photons et peut la reproduire bien souvent en leurs donnant un avatar pour l’aider à canaliser la puissance de son pouvoir. Mais cela entraîne beaucoup de difficulté, si elle emmagasine trop d’énergie sans la dépenser, cela lui inflige des brûlures et c’est à cause de cette contre-partie qu’elle est très sensible à la lumière du soleil, sa peau étant de nature fragile, pour éviter de littéralement griller, elle est obligée d’utiliser en plein soleil ses pouvoirs de charge constamment et c’est pour cela qu’elle se retrouve souvent bien couverte quand elle va dehors. D’autre part, il lui arrive souvent de luire étant donné la nature de son pouvoir qui agit sur les photons.

Si elle utilise son pouvoir de manière offensif, elle peut se montrer très dangereuse, car les photons concentrés en masse sur une personne peuvent lui causer des brûlures de peau ainsi que de pouvoir faire un départ de feu sur des éléments fragiles tel que les cheveux ou certains types de vêtement à la manière d'une loupe qui concentre la lumière du soleil sur un point précis. Forte heureusement, Meena ne peut pas tenir bien longtemps son pouvoir si elle n’a pas la source nécessaire pour se charger. Ainsi, quand le temps est couvert ou que la lune n’est pas à son maximum, Meena est un peu plus reposée et ses capacités sont moins puissantes.

Caractéristique ➔ Il lui arrive souvent d’avoir les yeux ou la peau qui luit, une manière pour elle de se décharger comme elle peut de la lumière qu’elle emmagasine perpétuellement.

Moral et Physique

Meena n’est certainement pas le genre de fille qui aime être sous le feu des projecteurs. C’est une personne qui a appris contre son grès à se taire et à être discrète, pourtant, elle n’en est pas devenue un être dépourvu d’émotion. Elle ne fait que les contenir au fond d’elle-même, devenant sinon très vite dépassé. La seule chose qui l’a rend profondément perdus et triste, c’est le mépris de son entourage envers elle, mais bien souvent, elle prend les choses qui lui vient avec une certaine légèreté, une candeur et c’est ce qui fait à la fois sa force et sa faiblesse… Il ne faut par-contre pas la pousser à se battre, car elle perdra rapidement le contrôle d’elle-même en se vengeant sur le combattant de tout ce qu’elle a endurée dans son passé.
Son rapport avec les gens est un peu compliqué, n’y étant pas habitué, mais cela pourrait peut-être changer grâce à son intégration à l’académie qui était plus que nécessaire avec le temps.
La première chose qui interpelle les gens en voyant Meena est ses longs cheveux blonds ondulés à la limite du blanc et ses grands yeux d’un rouge écarlate. Ses yeux en effraie d’ailleurs plus d’un, pourtant, si on ne ne s’arrêtait pas à sa couleur et parfois même à sa luisance, on comprendrait qu’elle douceur elle possède à travers ceux-ci.
A cause de son teint pâle quasi maladif, on l’a confond souvent à un vampire, ce qu’elle n’est à l’évidence pas, car la jeune adulte n’est d’autre qu’une Enigma non-classée.
La demoiselle n’a pas une énorme carrure, elle est même plutôt fine à bien la regarder, ça se voit d’ailleurs à ses poignets qui peuvent être serrés entre le pouce et l’index. Cela est peut-être dû à son manque d’alimentation… Meena n’est pas grande mangeuse, enfin… Elle ne peut pas se le permettre. Sa famille ne l’aime pas à cause de ce qu’elle est depuis toujours et privilégie de faire manger son grand frère plutôt qu’elle. D’ailleurs, manger à table l’a stress énormément, lui rappelant à quel point elle n’est pas désirée à un repas. Alors, elle se contente de manger avec un appétit d’oiseau et de vivre ainsi, cachant sa maigreur sous des vêtements amples, souvent des robes bleues.

Histoire

Mais quel chemin a bien pu traverser Meena avant d’être admise à l’Académie Khrysalis ? C’est la question posée par la psychologue à la nouvelle arrivante qui n’a pas été admise sans raison là-bas. Au départ, Meena ne parlait pas, elle se contentait de sourire avec une certaine tristesse, triturant ses mains sans beaucoup parler. Parfois même, la jeune fille avait des larmes coulant le long de ses joues, alors qu’elle gardait au visage son gentil sourire.
 
« Meena, tu dois m’expliquer s’il-te-plaît. C’est la troisième séance et si tu te réfugies dans ce silence, tu n’avanceras pas toi ainsi que ton inscription à l’Académie. J’ai sous les yeux le dossier des forces de l’ordre, mais il me faut aussi ton témoignage. »
 
Après un long silence ou la belle demoiselle se contentait de regarder autour d’elle un peu nerveusement, elle brisa la barrière du mutisme.
 
« Que voulez-vous savoir… ? »
 
« Pour commencer… Parle-moi un peu de ton enfance d’accord ? »
 
« Hm… Je… Je ne connais pas mon père et… Ma mère m’a dit que c’était un Enigma et que je lui ressemble pas mal. »
 
« Continue. »
 
« C’est difficile de parler de moi, je n’en ai pas trop l’habitude vous voyez… ? Je… Je suis la deuxième de ma famille, mais je n’ai pas le même père que mon grand-frère Adonis. Lui non plus il le connaît pas trop d’ailleurs, un peu comme moi. Ma mère s’en veut beaucoup de ça d’ailleurs… Mon grand-frère à deux ans de plus que moi, il est humain comme maman. Son père, il est partit quand ma mère est tombé enceinte de moi en ayant trompé son conjoint. Bah… Ça n'allait pas bien entre eux et il a eu le pressentiment que je n’étais pas de lui. Alors au début, maman lui a fait croire que si, mais elle a fini par se résoudre et à lui dire la vérité durant la grossesse. Et… Bah il n’a pas supporté et il est partit et depuis, bah… Adonis et maman n’ont plus vraiment de nouvelle de lui. Mon père biologique à moi était un Enigma aussi, je n'en sais pas trop sur lui, parce que ma mère n’en sais pas vraiment non plus. Ils se sont rencontrés à une soirée un peu trop arrosé et l’ont fait ensemble et je suis arrivée neuf mois plus tard dans un foyer qui ne m’aimait pas. Ma mère ne m’a pas caché que si sa religion ne lui interdisait pas, elle aurait avorté de moi.
Hum… Je… Je suis née avec l’étiquette d’Enigma collée à la peau, vous avez bien vu à quoi je ressemble. Je suis un panneau solaire phosphorescent. Et ça, ils s’en sont aperçus rapidement. Au début ma famille me faisait passer pour une albinos en plus avec les soucis de peau que j’ai à cause de mon don ça passait facilement, mais ils ont abandonné l’idée quand j’ai commencé à luire de manière incontrôlé. Après, je sais que mon frère était le préféré, d’ailleurs, c’était chez lui que tous les budgets partaient. Je crois qu’il a toujours nourris une certaine rancœur contre moi depuis le départ de son papa. Il me dit souvent d’ailleurs que si je n’étais pas née, rien de tout cela ne serait arrivé et qu’il aurait eu une vie heureuse. Je… Le trouve un peu hypocrite de me dire ça alors que j’ai beaucoup subi depuis petite… »
 
« Explique-moi Meena, que t’est-il arrivée ? »
 
« Bah… Je n’étais clairement pas désiré et je pense que ma mère, rongée par la culpabilité, à décider de me prendre comme excuse pour toutes ses fautes à elle. »
 
« Oui, poursuis. »
 
« Bah… Au lieu de se remettre en cause dans le départ de son copain, elle a rejeté la faute sur moi en disant que les Enigma s’était des gens dangereux qui de base, influence les gens à faire des mauvaises choses… Et ça, Adonis l’a bien compris. Souvent il me frappait ou me disait des choses méchantes et ensuite se dédouanait en rejetant la faute sur moi. Si bien que ma mère, surprotectrice avec ‘’son petit poussin’’, ne réfléchissait pas à savoir qui était le réel coupable et me prenait pour cible directement. Elle sacrifiait tout pour que son fils réussissent, elle est d’ailleurs très fière de lui… » Meena avait un regard morose, elle soupirait alors avec une certaine tristesse avant de fondre en larme. Après une interruption de quelques minutes et un bref échange rassurant avec le psychologue, elle poursuivit. « Un jour, quand j’avais environ huit ans, Adonis avait poussé le bouchon trop loin et voulait me faire peur avec ses amis en me lâchant dans la forêt et en me poursuivant pour me faire peur. Je me souviens que j’étais très fatiguée à courir, j’avais peur, je… M’étais même fait pipi dessus… Et, mon pouvoir s’activa alors de manière plus puissante par instinct de survie. Je ne ressentais plus aucune émotion, je me suis arrêtée… Et là… Des genres de chimères se projetèrent autour de moi pendant une bonne minute, cela ayant suffi à effrayer toute la tribu qui me courrait après. Ils sont tous rentrés en me laissant seul dans la forêt… Et moi je me suis évanoui. Je me suis réveillé le lendemain chez une personne qui m’avait recueilli. C’était le garde forestier qui avait repéré les spectres lumineux que j’avais fait dans la forêt et qui m’avait retrouvé inconsciente. Il était gentil, lui aussi s’était un Enigma. Il a du coup appelé ma mère quand je lui ai dit mon nom. Je… Je me suis prise une raclée en rentrant à la maison. Maman était excédé de me garder à la maison pour que je ne me fasse pas voir des autres, elle me disait souvent  qu’il fallait bien que je serve à quelque chose dans la maison, sachant que j’ai appris très vite à faire les tâches ingrates chez nous… Mais elle eut une idée. Ma mère était du genre à se faire des amis très rapidement et ceux dans toutes les classes sociales. Une de ses amies avaient besoins d’une femme de ménage, mais ne voulait pas une trop chère pour sa maison, alors j’ai commencé à travailler au noir à mes douze ans pour que je puisse moi aussi, subvenir au besoin de la maison.
Les amis de ma maman n’aiment pas les Enigma eux non plus… Je crois que très peu de gens nous aiment. Peut-être que maman à raison, nous sommes des monstres…
Enfin… Je me souviens que vers l’adolescence mon grand frère était moins sur mon dos, il avait pleins d’amis, mais je ne les aient jamais vu. Juste entrevu. Déjà parce que je travaillais et puis aussi parce que je n’étais pas fréquentable. »
 
« C’est très bien Meena, je suis fière que tu arrives à me parler. Donc, l’incident que tu as provoqué il y a quelques mois n’était donc pas le premier ? »
 
« Non… Avec celui-ci que j’ai fait récemment, c’est le deuxième. »
 
« Tu veux bien me raconter ? »
 
« Oui. En fait, mes relations avec mon frère se sont détériorées rapidement après qu’il a découvert que son ancien meilleur ami était un Enigma dans un affrontement. Son ancien meilleur ami l’a agressé alors qu’il se baladait avec des copains et pour se défendre, il l’a attaqué à coup de couteau et puis, en fait, son ancien meilleur ami, a basculé sa douleur sur lui et du coup Adonis à ressentit la douleur des coups de couteau pendant plusieurs jours. Comme il n’y avait pas de trace tangible de l’agression, ma famille n’a pas pu porter plainte et depuis ce jour, mon frère nourris une plus grande haine encore contre les Enigma. »
 
« Très bien, mais dans ce cas, pourquoi l’incident ? »
 
« Eh bien… Dès qu’il pouvait, lui et ses amis s’en prenait à moi. Encore… Toujours… J’ai supporté ça pendant deux ans et j’ai fini  par craquer sur l’un d’entre eux en Mars… C’était en pleine rue, je… Rentrais du travail vers 17 heures et il était là à me dire des choses méchantes en se collant derrière moi. Il parlait de m’agresser car il me trouvait mignonne… Je me suis tourné, je l’ai poussé. Il est revenu vers moi et à continuer ses avances, mais j’ai été malpoli… Il m’a mis une gifle et je suis tombé contre les poubelles… Il a rigolé et m’a mis des coups de pieds dans le ventre et là, je… Je me suis mise en colère…. Je ne voulais pas, je suis désolée… »
 
« Tu n’as pas à t’excuser auprès de moi, mais à m’expliquer. »
 
« Quand il a commencé à partir, fanfaronnant. Je me suis relevé des poubelles et je l’ai interpellé. Je me tenais le ventre en soufflant un peu douloureusement et je lui ai dit de ne pas bouger. Il s’est tourné vers moi avec un visage fière en lançant son baratin habituel qui se stoppa net quand il avait le regard sur moi. Je luisais fort et des spectres se mirent à tourner autour de moi. J’ai commencé à hurler sur lui toute la rancœur que j’avais et là j’ai lancé les spectres que j’avais fait apparaître sur lui. Je me souviens qu’il était tombé à la renverse à cause de la douleur et moi je suis arrivée sur lui pour le taper. Mais… J’irradiais car je ne retenais plus mon pouvoir et… Mes mains étaient enrobées de la lumière que je produisais et je lui mettais des coups de poing. Je n’arrivais plus à m’arrêter… Je me souviens que toute la lumière qui venait sur moi était immédiatement rejetée sur lui par vague puissante. C’est un Monsieur dans la rue qui a appelé la Police après m’avoir maîtrisé au sol… Moi j’hurlais en me débattant car je voulais repartir lui faire mal et lui il était entrain de perdre connaissance par terre. Il avait des zones de la peau brûlé au deuxième degré de manière superficiel et les cheveux presque entièrement brûlé… Il a pris un mois pour s’en remettre et à ce que j’ai compris, ses cheveux viennent tout juste de bien repousser… Voilà.»
 
« Je vois… Tu sais Meena, si tu intègres l'école pour te remettre sur le droit chemin, tu auras un suivi psychologique pour cette incident.»
 
« Oui j'en suis bien consciente Monsieur… »
 
De cet échange entre le psychologue et Meena, il y eut un rapport. Il était évident que la jeune fille avait besoin d'un accompagnement après l'agression violente et inquiétante qu'elle avait fait. Néanmoins, le professionnel de santé avait tenu à souligner dans son rapport que l'Enigma n'était en rien violente, juste fragilisé par des douloureux événements qui l'ont conduit à avoir un craquage nerveux provoquant un clivage.
Ce fut un mois après l'envoi du rapport que Meena pu accéder à l'académie Khrysalis qui fut naître en elle un espoir de lendemain tranquille.


Derrière mon écran

Pseudo ➔  Maman Bougie

Je suis arrivé grâce à ➔  Un membre du forum !

Mes premières impressions ➔ Sympa, espérons que je m’intègre bien parmis vous

Identité de l'avatar ➔ Kozakura Marry KAGEROU PROJECT

Code du règlementValidé par Lysander!~



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 255
Date d'inscription : 28/03/2017
Mar 25 Avr - 19:33
Bonsoir et bienvenue parmis nous ! ^^ on est pas dix mille sur le fofo et on est pas méchant, il n'y pas de raisons pour que tu ne t'intègre pas ! owo

Je suis désolé mais je suis sur portable, je ne pourrais m'occuper de ta fiche que lorsque je serais sur ordinateur >< enfin, si Nina peut passer avant moi, elle le fera ^^

►____________signature____________◄

Lysander normal : #000 // Lysander avec utilisation du pouvoir : #FF0000



Badges et teams:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 88
Date d'inscription : 25/04/2017
Age : 20
Mar 25 Avr - 19:57
Bonsoir !

J'attendrais patiemment dans se cas ! Merci beaucoup pour votre petit message ! :)

►____________signature____________◄


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 255
Date d'inscription : 28/03/2017
Mer 26 Avr - 11:30
C'est vraiment trop triste, je suis vraiment peiné pour la jeune fille ;; j’espère qu'elle ira mieux une fois à l'académie ! ♥ Belle fiche en tout cas, et pouvoir très intéressant ! Je te valide :3

Félicitation, tu es validé ! ♥



Bienvenue en tant qu'élève à Khrysalis Academy ! En espérant que tu vas être sage~ Tu peux aller désormais faire ces choses suivantes :

• Recenser ton avatar www
• Recenser ta race/ton pouvoir www
• Demander une chambre www
• Créer ton dossier scolaire www
• Rejoindre un club (non obligatoire) www
• Intégrer un binôme (non obligatoire) www

• Demander un ou plusieurs rps www
• Créer ta fiche de lien www
• T'inscrire sur les différentes réseaux sociaux www

• Et si tu es un dc, recenser ton compte ! www

Nous te souhaitons de passer de bons moments parmi nous ! ♥


►____________signature____________◄

Lysander normal : #000 // Lysander avec utilisation du pouvoir : #FF0000



Badges et teams:
 

Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Meena GARNET un brun de soleil qui reste à l'ombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "Regarde le soleil en face, laisse l'ombre derrière toi." [Tour I - Terminé]
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Comment contrer un mumak?
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academie Khrysalis :: Les premiers pas :: Présentation des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: