lienlien
Membre du mois ♥


Top voteur ♥




 :: Les premiers pas :: Présentation des personnages :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans son ombre - Alice Burk [Prête !]

avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 01/05/2017
Lun 1 Mai - 19:00
Alice Burk

Âge ➔ 18 ans
Sexe ➔ Femme
Sexualité ➔ Héterosexuelle

Origine(s) ➔ Irlandaise
Etude/Emploi ➔ 1ère année
Statut social ➔ Richard refusant de leur accorder la moindre légitimité, leur mère, Tabatha, s'arrange cependant pour leur envoyer de quoi vivre confortablement.

Race ➔ Humaine
Pouvoir ➔ subit celui de sa sœur.

Caractéristique ➔ Alice est la jumelle d'Elizabeth, elle sont physiquement identique. Le fait d'être née la première la pousse à se montrer surprotectrice envers sa sœur. Leur échanges de places à répétitions amène à quelques situations délicates dont elle a fini par s'habituer.

Moral et Physique

La rousse, renfermée, a toujours volontairement surprotégé sa sœur, de peur que celle-ci ne soit inquiétée de par sa spécificité, mais également parce qu'une part d'elle réclame cette place légitime auprès de Liz'. Enfant, elle était plutôt joyeuse, le don de sa cadette l'amusait, leur offrait des fous rires et parfois même quelques frayeurs, mais jamais rien de bien grave. Elles étaient si proches, presque fusionnelles. L'une n'allait jamais sans l'autre. Leur mère avait été présente, d'une certaine façon, elle avait fait en sorte de subvenir à leur besoin tout en leur apprenant rapidement qu'elles devaient compter l'une sur l'autre quoi qu'il arrive.

Loin d'être un exemple, la femme fini par attirer la colère de son aînée le jour où elle rentra avec Richard. Le grand homme blond ayant facilement la cinquantaine mis très peu de temps à comprendre la particularité des filles. Très rapidement, il convainquit Tabatha de les envoyer loin d'eux, dans un pensionnat à Londres, se proposant même d'en payer les frais. Plutôt que de les défendre, leur mère approuva, et la colère devint dégoût pour cette femme qui ne savait pas dire non, alors que lui, cet arriviste bourré de fric ne s'attirait qu'une haine froide que la jeune femme reporte aujourd'hui sur la plupart des hommes qu'elle fréquente et qui ne représente pour elle que des manipulateurs. De beaux profiteurs.

Alice sourit rarement, pas qu'elle ne le veuille pas, mais elle passe tant de temps à s'inquiéter de ce qui pourrait arriver à Liz' que l'angoisse l'empêche de vivre pleinement. Elle, la plus vieille, même d'une poignée de minutes insignifiantes, ne pourrait se pardonner de laisser quelqu'un blesser sa meilleure amie, sa seule famille. Cette possessivité la pousse souvent à éloigner les amis de sa sœur lorsque leur place se trouvent interchangées, et ce, non dans le but de rendre Elizabeth malheureuse, mais uniquement pour la protéger. La peur d'être laissée de côté alors qu'elle est incapable de s'intégrer seule, de perdre la seule personne en qui elle peut avoir confiance, tout cela pèse sur ses frêles épaules.

Si on ajoute à cela une timidité masquée d'agressivité, la sociabilisation de la rousse est bien compliquée. C'est pourquoi on la trouvera plus souvent plongée dans d'intense réflexion, penchée sur un livre, ou se promenant, la tête dans les nuages, à moins qu'elle ne soit accrochée à son si précieux piano dont elle est si fiévreusement passionnée. Et ce, plutôt qu'entourée et riant aux éclats avec d'autres jeunes de son âge, ce qui, sans l'aide de Liz' serait tout à fait impossible en l'état actuel des choses. Mais qui sait, cela pourrait changer. Bientôt les portes de Khrysalis s'ouvriront, peut être pourra-t-elle alors enfin éclore ?
Alice et Elizabeth se ressemblent en de nombreux points, plutôt grandes, sveltes et élancées. Un physique plutôt plaisant, des formes là où il en faut. Ces longues jambes de mannequin qui n'en finissent pas, reliées à un corps qui aurait de quoi faire pâlir celles qui se contentent de manger deux feuilles de laitue par jour. Des bras fins, se terminant par des mains aux longs doigts agiles. Ces mêmes doigts qui ont patiemment appris le piano lors de leur passage dans l'établissement privé Midford et ce, en quête d'une perfection qu'elle poursuit aujourd'hui encore avec le même acharnement qu'au premier jour. Mais ceci n'est sans doute pas ce qui se remarque en premier.

Non, car ce qui capte généralement les regards se situe plus haut et réside dans cette splendide chevelure flamboyante qui encadre son visage en de longues boucles rebelles qu'elle attache rarement. Et là, au milieu de ce désordre soyeux, siègent deux pupilles d'ocre qui fixent le monde avec appréhension, sans chercher pour autant à pourfendre ceux qu'elles croisent bien qu'elles se révèlent rarement accueillantes ou chaleureuses. Un petit nez droit, discret, vient donner du volume à ce visage froid dont les lèvres pulpeuses ne se parent d'un sourire qu'en quelques occasions, le plus souvent moqueuses ou hautaines. Comme pour égayer le tout, de nombreuses taches de rousseur viennent consteller sa peau pâle, rappelant que sous cette attitude distante se cache en réalité une myriade de sentiments.

Il y a ensuite quelques petits détails, sans doute les seuls qui permettent, lorsqu'on est un minimum observateur, de différencier les deux sœur. Là où 'Liz possède une cicatrice sur la hanche droite due à une chute lors d'un échange de position malencontreux en patins à roulettes, Alice se voit, elle, dotée d'une santé plus fragile. Les sœurs se voient également attribuées un grain de beauté, sous le sein gauche pour l’aînée, à l'opposé de sa cadette.


Histoire


Beth' par ici, Lizzy par là. C'était toujours la même chose, il n'y en avait que pour l'une d'entre elle. La souriante, l’innocente, la populaire Elizabeth.

Alice soupira pour deux millième fois depuis qu'elle était réveillée. C'était le grand jour. Elle se tourna encore une fois, plongeant sa tête dans son oreiller moelleux en grognant. Le réveil n'avait pas encore sonné, signe qu'il lui restait quelques minutes avant que sa sœur ne se réveille à son tour. La rousse se leva discrètement, attrapa son portable et quitta leur chambre sur la pointe des pieds. La poignée grinça tout de même, mais la jeune femme l'ignora pour gagner la salle de bains. Au rez-de-chaussée, les domestiques s'activaient depuis longtemps déjà, dressant la table pour le petit-déjeuner, astiquant argenterie et sol jusqu'à l'épuisement. Alice s'enferma dans la salle de bains, poussant le verrou avant d'enclencher l'écoulement de l'eau. La pression massa ses épaules, mais ne dénoua pas son estomac. C'était le grand jour. Changement d'école, et cette fois-ci, elle ne serait pas juste la soeur de Liz'. Non, elle serait sa sœur humaine. Banalement humaine. Car, là où elles allaient, les enigma étaient bien mieux acceptés que dans les rues dans lesquelles elles avaient grandies.

La flamboyante frappa le mur du plat de ses mains, coupa l'eau, et sorti du baquet après avoir essoré ses cheveux d'une torsion brusque. Elle se sécha rapidement et ouvrit le sachet dans lequel avait été laissé son uniforme soigneusement repassé. Elle regarda l'ensemble avec un regard las. Les couleurs n'étaient pas de ses préférées, loin de là. Elle aurait préféré quelque chose de bleu, de discret. La jupe plissée d'un vert militaire faisait ressortir ses longues boucles de feu et il n'y avait aucune couleur qu'elle haïssait plus que le violet. La demoiselle referma soigneusement les boutons de son chemisier un par un après avoir séché ses cheveux et compléta sa tenue en nouant le ruban et en remontant les longues chaussettes sombres le long de ses mollets. Elle acheva cette drôle de cérémonie en enfilant le pull noir dont le col, un beau décolleté, mettait en valeur le ruban lui ceignant le cou dont les boucles parfaitement symétriques lui donnaient un air d'élève modèle. Ce n'était pas si mal si l'on oubliait que les couleurs ne lui plaisaient absolument pas.

Retournant dans leur chambre, Alice constata que sa sœur n'y était plus et haussa les épaules, abandonnant l'étage pour se diriger vers la salle à manger. Elle s'installa loin de Richard et Tobias, malgré les appels répétés de celui-ci, elle refusa catégoriquement de s'approcher, s'emparant de plusieurs toasts qu'elle beurra avant de quitter la pièce pour se diriger vers le hall. Là, elle enfila ses bottines et se rendit dans le jardin pour déjeuner seule. Moins elle passait de temps en compagnie de sa "famille" mieux elle se portait. Elle ne parvenait toujours pas à pardonner à sa mère de s'être laissé convaincre si facilement d'abandonner ses filles à l'éducation d'inconnus, sans même assumer les conséquences de son erreur. Celle de tomber amoureuse d'un homme qui a disparu le lendemain, lui laissant sur les bras deux embryons, des jumelles à naître dont l'une avait hérité d'une part de son altération. La capacité à se téléporter. Ou dans son cas, plus exactement, la faculté d'échanger de place avec sa jumelle.

Alice se mit à penser à la première fois où cette chose s'était produite. Elles devaient avoir, quoi, six ans ? Elles faisaient toutes deux du patin à roulettes dans l'arrière cours de l'immeuble dans lequel vivait leur mère, sous la surveillance de cette dernière bien qu'elle soit plus préoccupée par l’étendage de son linge que ses enfants à cet instant. Alice avait voulu montrer à sa sœur qu'elle était la meilleure. Prenant de la vitesse, elle s'était élancée, fièrement, vers cette planche posée en diagonale sur une dalle. Au moment de sauter pour voler sur quelques centimètres, elle avait senti un étrange malaise, son esprit devenant floue, comme si elle allait tomber. L'instant d'après elle s'était retrouvé derrière le petit obstacle, là où aurait dû se situer sa sœur. Ne comprenant pas, c'était les hurlements d'Elizabeth qui l'avait ramené à l'instant présent. Sa cadette se trouvait là où elle-même aurait dû être, mais dans un état bien plus inquiétant. Un bout de taule planté dans sa hanche alors que le sang se répandait sur le sol poussiéreux. Leur mère avait réagi bien vite, appelant les urgences, la tirant par la main sans ménagement, choquée, perdue, ne comprenant pas ce qui avait pu se passer.

Cela n'avait été que le premier incident d'une longue liste, et bien qu'elles aient redoublé de prudence après avoir compris que cela allait se reproduire, elles ne parvenaient pas à empêcher ces changements soudain et totalement imprévisibles, ne pouvant que les subir. Que ce soit sous la douche, lors d'un repas, d'une séance de shopping, d'un baiser langoureux avec un petit crétin, de messes basses entre filles, ou bien même en pleine répétition de danse, Alice se retrouvait toujours dans des situations pas possibles. Oh bien sûr, parfois, cela l'amusait. Elles en riaient en se racontant leur journée le soir venu. Mais d'autres fois, comme lorsqu'elle s'était retrouvée obligée d'échanger son premier baiser avec ce blondinet qu'elle trouvait tout à fait pathétique, cela créait des disputes, qui ne duraient jamais bien longtemps heureusement. Elles avaient alors commencé à en faire un jeu, tentant d'échanger leur place lors d'importants contrôles dans les matières où elles ne parvenaient pas à exceller, créant les soupçons chez leurs professeurs. Liz' rencontrait beaucoup de succès dans sa vie de tous les jours, alors que son aînée était bien plus réservée, et dotée d'une santé fragile ne l'aidant pas à s'affirmer auprès des autres.

C'est surement à ce moment-là qu'elle avait commencé à la jalouser, à vouloir à tout prix l'empêcher de trop se rapprocher d'autres personnes afin de ne pas finir seule. C'était là ce qui l'angoissait le plus, perdre la seule personne qu'elle considérait comme sa famille, sa confidente, sa meilleure amie et tant d'autres chose encore. Non, elle n'aimait pas sa sœur d'un amour dévorant, comme on lui avait tant de fois reprochées. Rien d'aussi malsain. Elle refusait simplement de la voir s'éloigner. Dans son ombre, elle était à la fois protégée de l'impact du monde et de la solitude. Elle avait besoin d'Elizabeth. Alors tous les moyens étaient bons pour lui refuser de la laisser derrière elle. Même les pires bassesses.

Richard passa devant elle et lui intima de se dépêcher, qu'ils ne devaient pas être en retard. Une voiture avec chauffeur apparu devant la grille et il y monta immédiatement. Liz' sortit alors après avoir échangé une étreinte avec leur mère, qu'elle-même se refusa à saluer, préférant l'ignorer. Lui attrapant la main, Alice l'attira doucement vers la voiture, lui demandant à mi-voix :

- Prête ?


Derrière mon écran

Pseudo ➔ Didi

Je suis arrivé grâce à ➔ Top site

Mes premières impressions ➔ L'idée est intéressante, le forum est joli et naissant, ce qui est toujours plus facile pour s’intégrer !

Identité de l'avatar ➔ Otonashi Ryouko.

Code du règlementValidé par Lys <3



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 28/03/2017
Lun 1 Mai - 19:11
Bonsoir et bienvenue sur le forum !

Comme dit à Eli, le statut social est, si ton perso est aisé, moyen ou pauvre ^^

Bon courage pour l'écriture de ta fiche !

►____________signature____________◄

Lysander normal : #000 // Lysander pendant et après avoir utilisé son pouvoir : #FF0000


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 01/05/2017
Lun 1 Mai - 19:27
Bonsoir !

Merci pour l'acceuil, je modifie ça de suite ! Serait il possible de supprimer le Eva de mon pseudo ? Je l'avais ajouté car erreur d'adresse mail quand je me suis inscrite, haha ~

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 28/03/2017
Lun 1 Mai - 19:31
Oui bien sûr ! Je te fais ça sans soucis :)

►____________signature____________◄

Lysander normal : #000 // Lysander pendant et après avoir utilisé son pouvoir : #FF0000


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 01/05/2017
Lun 1 Mai - 19:34
Merci ! petits coeurs

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 128
Date d'inscription : 29/03/2017
Lun 1 Mai - 20:28
Bienvenue sur le forum !!
Je vous trouve intrigantes, ta soeur et toi :) J?ai hâte de connaître votre histoire !

Sinon, d'un point de vue formel, j'ai lu ce que tu as écrit pour le moment et j'aime beaucoup ton style d'écriture. Toutefois, j'ai quand même trouvé quelques fautes d'orthographes qui seraient facilement corrigeables par une relecture.

Exemple:
 


En tout cas, bon courage pour la suite !

►____________signature____________◄


   
Maybe I'm foolish, maybe I'm blind. Thinking I can see through this and see what's behind. Got no way to prove it so maybe I'm blind. But I'm only human after all, I'm only human after all ! Don't put your blame on me !

RPG:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 01/05/2017
Lun 1 Mai - 22:14
Merci pour ton accueil !

Nos fiches devraient être finies ce soir si tout se passe bien, vu que nous les écrivons en direct live ( ce qui serait très risible à observer d'un point de vue externe) ! Pour les fautes d’orthographe je fais généralement un tour de pêche général avant de poster ce qui explique pourquoi il y en a par ci par là :p Et merci pour le compliment, je suis contente que mon style d'écriture te plaise ^^

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 01/05/2017
Mar 2 Mai - 1:16
Double post, sorry !

Nos fiche et Liz' et moi sont fin prête pour le passage du staff, je vous souhaite une bonne lecture ~

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 28/03/2017
Mar 2 Mai - 8:52
Ps de soucis ! Je n'ai rien à redire sur vos fiches, je vous valide avec grand plaisir ! ♥ J'aime beaucoup vos personnages ! :)

Félicitation, tu es validé ! ♥



Bienvenue en tant qu'élève à Khrysalis Academy ! En espérant que tu vas être sage~ Tu peux aller désormais faire ces choses suivantes :

• Recenser ton avatar www
• Recenser ta race/ton pouvoir www
• Demander une chambre www
• Créer ton dossier scolaire www
• Rejoindre un club (non obligatoire) www
• Intégrer un binôme (non obligatoire) www

• Demander un ou plusieurs rps www
• Créer ta fiche de lien www
• T'inscrire sur les différentes réseaux sociaux www

• Et si tu es un dc, recenser ton compte ! www

Nous te souhaitons de passer de bons moments parmi nous ! ♥


►____________signature____________◄

Lysander normal : #000 // Lysander pendant et après avoir utilisé son pouvoir : #FF0000


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Dans son ombre - Alice Burk [Prête !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Nous agissons dans l'ombre pour servir la lumière - evie
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Sirion, l'ombre du coeur [ Lhurgoyf, cavalier de Sharna]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academie Khrysalis :: Les premiers pas :: Présentation des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: