lienlien
Membre du mois ♥


Top voteur ♥




 :: Les premiers pas :: Présentation des personnages :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elizabeth Burk - La liberté sera ma destinée

avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 01/05/2017
Lun 1 Mai - 19:02
Elizabeth Burk

Àge ➔ 18 ans
Sexe ➔ Féminin
Sexualité ➔ Hétérosexuelle

Origine(s) ➔ Irlandaise (Maghaberry, près de Lisburn)
Etude/Emploi ➔ 1ère année
Statut social ➔ Relativement aisée (Richard ne leur donnera pas un sou en héritage, mais leur mère s'occupe de leur envoyer assez d'argent pour vivre)

Race ➔ Enigma
Pouvoir ➔ Echange de place : Elizabeth est capable d'échanger sa place avec celle de sa soeur. Enfin ... capable est un bien grand mot, puisque l'adolescente subit le plus souvent ces téléportations aléatoires.

Pendant une bonne partie de son enfance, elle était incapable de déclencher le phénomène. C'est pourquoi les deux jumelles ont prit l'habitude de s'habiller exactement pareil afin de ne pas éveiller trop de soupçons. Le processus est invisible à l'oeil nu et ne produit aucun bruit. Elle se retrouve juste en une fraction de seconde à la place de sa soeur, ce qui a donné de nombreuses fois des situations plus ou moins étranges.

En grandissant, elle a réussit à avoir un peu de prise sur son don. Elle est donc aujourd'hui capable de déclencher le phénomène. Cependant, cela lui demande beaucoup d'énergie et la fatigue énormément, contrairement aux échanges aléatoires qui ne lui demandent aucun effort. Elle peut donc, si la situation l'exige vraiment, revenir à une configuration initiale quand un échange imprévu arrive. Cependant elle évite de le faire, car l'effort demandé est trop grand.

Lorsqu'elle se sera assez entraînée, elle deviendra plus puissante. Elle sera alors capable d'échanger sa place avec une autre personne que sa soeur, pourvu qu'elle lui ai déjà parlé et qu'elles soient assez proche (donc hors de question avec des presque inconnus). Elle pourra aussi un jour arrêter de changer de place avec sa soeur de façon non contrôlée. Mais cela n'arrivera que dans très longtemps.

Caractéristique ➔ Elizabeth est la jumelle d’Alice. Elles se ressemblent en tous points ou presque : ce sont des vraies jumelles (mais Alice est née la première ! èwé). Quelques exceptions cependant : Eli' a une cicatrice sur la hanche droite qu'Alice n'a pas, et quelques grains de beauté sont placés différemment.
Elle garde toujours dans sa poche une petite ballerine en plastique que sa mère lui a offerte. Elle passe sa main dans ses cheveux quand elle est stressée, et déteste la nourriture épicée.

Moral et Physique

Elizabeth est une jeune fille passionnée et curieuse qui peut être capable du pire comme du meilleur. Pour commencer, c’est une adolescente très extravertie qui aime s’ouvrir aux autres et rencontrer de nouvelles personnes. Très curieuse, elle ne se sent pas vraiment mal à l’aise au milieu d’une foule d’inconnus, au contraire ! Elle peut sans problème harceler de questions le premier venu. Elle est avenante et souriante, et n’hésite pas à proposer son aide aux autres. D’un naturel plutôt joyeux, c’est une femme plutôt facile à vivre avec qui on peut avoir de nombreux fous rires et raconter des tonnes de petits potins. C’est pourquoi elle n’a jamais vraiment eu de mal à se faire des amis.

Si elle peut se montrer adorable et compréhensive, elle peut également se mettre dans une colère noire très facilement. D’un naturel susceptible et volcanique, il ne faut pas grand chose à la rouquine pour qu’elle passe d’un état de joie total à un état de colère extrême. Dans ces cas-là, elle ne mâche pas ses mots qu’elle sait d’ailleurs très bien manier pour blesser les autres. De plus, si elle montre un visage souriant et l’image d’une fille sans complexe, la réalité est tout autre. Son extravagance trahit en réalité un manque de confiance en elle qu’elle essaye de camoufler en restant toujours agréable et en faisant l’imbécile. On peut voir son stress dans la manière qu'elle a d'entortiller des mèches de cheveux autour de ses doigts. Au fond d’elle-même, Elizabeth est terrorisée. Elle a toujours eu peur d’être découverte aux yeux de tous, de perdre sa soeur ou de lui attirer des ennuis, et même maintenant qu’elle se retrouve dans ce havre de paix, elle a peur de ne pas être à la hauteur. Elle ne sait pas comment gérer sa vie ou son pouvoir : c’est d’ailleurs pour cela qu’elle ne parvient pas à contrôler totalement ce dernier.

A ce caractère bien trempé s'ajoute une volonté profonde d'envoyée paître le monde entier. La rouquine en a marre, marre qu'on lui dise ce qu'elle peut ou ne pas faire, marre d'être considérer d'abord comme une Enigma, un monstre, et ensuite comme une jeune fille avec des rêves et des envies. De ce ras-le-bol général résulte un esprit rebelle plutôt développé. Elle peut avoir une attitude très provocatrice avec sa mère et ses professeurs, et il n'est pas rare qu'elle défie l'autorité de ces derniers. Elle a même été jusqu'à insulter son beau-père devant toute sa famille. En même temps, pour elle, ce n'est qu'un abruti plein de fric qui a fait éclater son cocon familial, et c'est entièrement de sa faute si sa mère les a envoyées à Londres. La seul chose bien qu'il a ramené, c'est l'argent et son petit frère, Tobias. Ce gosse est un vrai petit ange, et elle tient beaucoup à lui. Malheureusement, elle ne l'a pas beaucoup vu entre son pensionnat et son arrivée dans une nouvelle école.

Au final, Elizabeth est une adolescente très fragile qui recherche avidement la personne qui saura l’apaiser et combler son coeur. Elle s’est d’ailleurs, par le passé, rapproché d’un garçon qui avait réussi à l’apprivoiser et à la cerner. Ils sont d’ailleurs sortis ensemble pendant quelques mois. Et même s’ils sont aujourd’hui séparés, il compte encore beaucoup pour elle. Dans son pensionnat à Londres, elle avait également développé une relation particulière avec un de ses professeurs qui remplissait pour elle une sorte de rôle paternel. N’ayant jamais connu le sien, et détestant Richard (le nouveau petit ami de sa mère), elle s’est vite attachée à ce dernier, sans pour autant pouvoir lui montrer cette affection.

Mais la personne qui compte le plus pour elle reste sa soeur, malgré tout ce qui la dérange chez elle. En effet, les deux jumelles ont une relation très fusionnelle et compliquée, renforcée par son don particulier. Pourtant,i dans leur enfance, elles étaient très complices et riaient souvent ensembles en échangeant de place. C’est d’ailleurs lors de ces moments de jeux que Lizzy a eu son accident de rollers. Mais très vite, lorsqu’elles ont commencé à comprendre le monde dans lequel elles vivaient et la peur que les Humains avaient envers les Enigma, Alice est devenue très protectrice envers sa soeur. Il n’était pas rare qu’elle s’interpose entre elle et ses amis, et qu’elle fasse tout pour l’isoler. Cette possessivité étouffante a très vite agacé Elizabeth. Et si elle aussi avait peur que son secret soit découvert, elle refusait de vivre renfermée sur elle-même sans s’ouvrir aux autres. Elle a donc violemment réagi en s’éloignant le plus possible de sa jumelle et en cherchant l’isolement. Au fond d’elle-même, la rouquine a toujours envié sa soeur parce qu’elle n’était pas une Enigma, et culpabilise de lui faire subir son pouvoir. Ainsi, malgré tous leurs différends, les deux Burk savent qu’elles peuvent compter l’une sur l’autre, et Elizabeth n’hésiterai pas une seconde à se sacrifier au profit d’Alice.

Elizabeth est donc une adolescente qui se sent oppressée, prisonnière de sa propre vie et incapable de choisir sa propre voie. Cette sensation date de sa plus tendre enfance. En effet, Tabatha Burk, sa mère, a toujours couvé ses filles avec une extrême tendresse, et a toujours tenté de les protéger des dangers extérieurs. Cela passait par beaucoup d'interdictions et de frustrations, mais elle était trop effrayée par l'idée que quelqu'un découvre leur secret pour changer de méthode éducative. Elle a tout sacrifié pour élever ses filles, et a abandonné ses études de théâtre et son rêve de devenir actrice pour travailler en tant que serveuse et subvenir à leurs besoins. Puis, quand elle tomba amoureuse de Richard, elle dû se résoudre à s'éloigner de ses bébés. Elizabeth était reconnaissante envers sa mère, et pensait alors trouver une nouvelle liberté, mais il n'en était rien. Alice prit rapidement le rôle de protectrice, et le poids de leur affection pesait toujours sur ses épaules. Mais même si elle était déçue et triste, cela ne l'empêchait pas de vivre. Cependant, maintenant qu'elles prennent un nouveau départ, elle espère obtenir la liberté dont elle a toujours rêvé.

La rouquine a une seule et unique passion dans sa vie : la danse. L'arrivée de son beau-père dans la famille a apporté beaucoup de négatif, mais également du positif. La danse en fait partie. En effet, avant cette rencontre, leur mère était incapable de payer à ses filles des cours de musique ou de danse particuliers. Mais en entrant dans le pensionnat londonien, Elizabeth pu goûter aux plaisirs de bouger son corps sur une musique douce. Elle a commencé par du classique, puis a essayé le moderne-jazz au bout de quelques années. Aujourd'hui, même si ce n'est pas une prodige, elle se débrouille plutôt bien et envisage même la possibilité d'en faire son métier plus tard.

Elizabeth possède le même physique que sa soeur jumelle, Alice. La jeune fille est plutôt grande possède une silhouette élancée et agréable à regarder, ainsi que des formes généreuses mais pas excessives. Son plus grand atout, selon elle, reste ses longues jambes graciles et interminables qui lui donnent une démarche légère et gracieuse. Une longue chevelure d’un roux flamboyant tombe en une cascade de boucles sur son dos jusqu’au creux de ses reins, et encadre son visage plutôt rond en barrant son grand front d’une frange inégale. Lorsqu’elle sourit, quelques rides viennent se former au coin de ses grands yeux marron, tandis que ses pommettes rebondies viennent creuser une petite fossette à droite de sa bouche pulpeuse (au contraire de sa soeur qui n’en a pas). Ses joues rosées et son nez droit sont recouverts de taches de rousseur qui ressortent très bien sur sa peau pâle, limite blafarde.

Côté vestimentaire, notre Irlandaise doit faire face à une contrainte de taille. En effet, à cause de son “don”, il lui arrive régulièrement d’échanger sa place avec sa soeur de façon incontrôlée et imprévisible. De ce fait, elle a pris l’habitude de toujours s’habiller exactement pareil. Elles ont alors adopté un style simple et décontracté pour leurs moments de détente. Elles ont par ailleurs côtoyé durant toute leur adolescence un établissement privé de Londres qui les contraignait à porter un uniforme scolaire, ce qui a facilité leur démarche. Même si Elizabeth aurait aimé pouvoir s’habiller autrement, elle doit faire avec les goûts de sa soeur. Il est donc très rare qu’elle se retrouve à faire les magasins seule, et quand ça arrive, elle achète obligatoirement en double. Au niveau du maquillage, les deux jumelles restent très légères sur le pinceau, se contentant d’un coup de mascara et d’un trait de gloss.

Si les deux soeurs cultivent leur similarité à tout prix, elles ne sont pas non plus identiques à 100 %. Pour commencer, Elizabeth possède sur la hanche droite une vieille cicatrice qu’elle a eue suite à un accident de roller. Sa peau à cet endroit est lisse et brillante, et quelqu’un d’attentif saura remarquer ce détail. De plus, Alice possède un grain de beauté bien visible sous le sein gauche, tandis qu’Elizabeth en possède un sous le sein droit. Elizabeth est également plus sportive que sa jumelle, et a une constitution plus solide : en effet, Alice est plus faible et possède une santé plus fragile. Mais leurs principales différences se situent tout de même au niveau de leurs caractères.

Histoire

Lizzy était au milieu de la scène. Le public applaudissait elle, et personne d’autre. Elle se fichait bien d’être en tutu rose, d’avoir des palmes à la place des chaussons de danse, et de porter un entonnoir sur la tête. Non, pour une fois le monde la voyait elle, telle qu’elle était. Pas un monstre, pas une jumelle, pas cette espèce de masque qu’elle portait au quotidien depuis tant d’années. Ce n’était qu’elle, rien de plus. Et cela faisait tellement de bien… Elle se sentait si libre qu’elle aurait pu décoller du sol en un battement d’aile. Enfin… Si ces ailes n’étaient pas faites de papier mâché. Oui, c’était sûrement un des plus jolis rêves qu’elle ait fait depuis longtemps. Dommage qu’il se soit terminé si vite…



*
*      *


La sonnerie insupportable de son réveil retentissait dans sa tête. Pourtant, cela ne suffit pas à la faire sortir de son lit. Manifestant son mécontentement par un grognement de frustration, elle souleva légèrement sa couette pour s’adresser à sa soeur.


- Alice… Réveil… S’te plaiiiiiit ….


Comme l’intéressée ne répondait pas à son appel, elle attrapa son coussin et le jeta en direction du lit voisin.

- Aliiiiiiiice !

Toujours pas de réponse. Elizabeth finit enfin par émerger de son état de torpeur et se redressa, jetant un oeil à côté. Visiblement, sa jumelle avait décidé de quitter le lit plus tôt ce matin. C’était quelque chose qu’elle ne comprenait pas : elle qui avait tant de mal à se réveiller à l’heure n’arrivait pas à s’imaginer se lever avant la sonnerie fatidique. Se demandant où était passée sa soeur, elle se pencha en avant pour attraper le téléphone et couper la sonnerie. Une fois cela fait, elle entendit un bruit d’eau couler dans la salle de bains de leur chambre. Elle grogna de nouveau. C’était toujours Alice qui prenait la salle de bains en première, et elle devait toujours attendre que madame ai fini. Mais ce matin, elle n’était pas d’humeur à attendre. C’était aujourd’hui qu’elles partaient pour leur nouvelle école. Et Lizzy avait vraiment hâte de partir du manoir de Richard pour prendre ce nouveau départ. Attrapant sa serviette posée sur une chaise au pied de son lit, elle quitta la chambre en ayant pris soin d’emporter son téléphone.

La maison du vieux radin était grande, très grande. Et si les deux jumelles disposaient d’une salle de bain personnelle, ce n’était pas la seule du manoir. Alors même si ses vêtements étaient enfermés avec Alice, elle n’allait pas gêner pour utiliser celle de sa mère. Après quelques minutes de marche, elle arriva dans la suite parentale. Richard avait beau être un vieux con, il était riche, et c’était relativement agréable. Le bâtiment était meublé avec goût et luxe. En voyant la baignoire qui trônait dans le coin de la pièce, elle décida qu’un bain relaxant serait l’idéal pour relâcher les tensions et se détendre. Elle ferma la porte à clé et laissa l’eau couler avant de se glisser avec délice dans l’eau chaude et parfumée.

Ainsi allongée au milieu des bulles de savon, Elizabeth réfléchissait. Cette école, c’était sa chance. Le déclic qui lui permettrait de prendre confiance en elle et enfin de contrôler ce don imprévisible. Elle se souvenait encore de la première fois qu’elles avaient fait l’échange. C’était une chaude journée d’été, et elles étaient en train de patiner dans la cour arrière de leur immeuble tandis que Tabatha les surveillait du coin de l’oeil en étendant son linge. Elles se chamaillent pour savoir qui étaient la plus forte, et la rousse s’était postée pour observer sa soeur sauter grâce à un tremplin de fortune. Mais tandis qu’Alice commençait à décoller du sol, Lizzy s’était senti subitement très mal. Autour d’elle, le paysage s’était mis à tourner, puis à s’assombrir, tandis qu’une désagréable sensation de chute lui prenait petit à petit l’estomac. Elle avait fermé les yeux une fraction de seconde, et lorsqu’elle les avait rouverts, elle se trouvait dans les airs. Choquée, elle s’était laissé tomber sans rien contrôler, et ce fut une plaque de tôle qui accueillit sa chute. La douleur vint très vite, fulgurante et intense. Elle se souvenait qu’elle avait poussé un long hurlement, puis de sa mère qui accourait avec sa soeur, et enfin des sirènes.

Cet incident ne lui laissa qu’une longue cicatrice sur la hanche droite, mais il était resté gravé dans sa mémoire. Et ce n’était que le premier d’une longue liste. Ce pouvoir était tellement incontrôlable au début… Maintenant, ça allait, elle était capable de déclencher un échange, mais avant ... Un sourire en coin, Elizabeth se rappelait du moment où Alice avait pris sa place lors de son premier baiser. Ça l’avait beaucoup énervée sur le moment - surtout parce que sa jumelle s’était débrouillée pour que ledit garçon ne veulent plus rien d’elle - mais aujourd’hui, c’était un souvenir plutôt amusant. Mais à cause de ces échanges incontrôlables, et surtout de sa nature d’Enigma, leur mère s’était montrée très protectrice, voire étouffante depuis le jour de l’accident. Elle les obligeait à s’habiller de façon totalement identique afin d’éviter le moindre incident. La rousse savait que Tabatha avait fait tout ça pour leur bien, mais elle ne pouvait s’empêcher de se dire qu’elle avait toujours été un monstre aux yeux de sa mère. Parfois, elle se surprenait à envier sa jumelle, elle qui était normale et qui subissait juste les pouvoirs incontrôlables de sa soeur. Elle en avait assez d’être le monstre, le vilain petit canard, celle qu’on regarde avec pitié et peur.

De tous les cadeaux que son père aurait pu lui laisser, ce fut ce pouvoir, cette malédiction qui prenait un peu plus de place dans sa vie chaque jour et qui l’emprisonnait depuis si longtemps dans cette monotonie lassante. Elle voulait vivre, mais elle ne pouvait pas. Elle n’en voulait pas pour autant à son paternel, du moins pas pour ça. En même temps, elle ne le connaissait même pas. C’était seulement une rencontre d’un soir qui avait abouti sur deux bébés aux cheveux de feu. Mais Richard n’était pas beaucoup mieux. Bien sûr, sa mère était heureuse avec lui. Mais elle n’arrivait pas à le supporter, et elle savait que c’était aussi le cas d’Alice. Au début, il était plutôt cool, c’est vrai. Mais dès qu’il avait commencé à bien s’intégrer dans la famille, et surtout dès qu’il eut demandé Tabatha en mariage, cette dernière lui avait tout raconté sur ses filles et leurs échanges intempestifs. Il avait tout de suite pris peur, et s’était empressé de les éloigner le plus possible de la maison. C’est ainsi que les jumelles s’étaient retrouvées à Londres pour leur entrée au collège.

Bien sûr, Elizabeth en avait voulu à son beau-père. Mais elle avait essayé de relativiser en se disant qu’au moins ici sa mère ne l’étoufferait pas. Manque de chance, c’était Alice qui avait endossé ce rôle. Elizabeth ne savait pas ce qui se passait dans la tête de sa soeur pour qu’elle soit aussi possessive, elle savait juste que c’était insupportable. Malgré leur complicité et leur amour fraternel, elles s’étaient disputé de très nombreuses fois à cause de ça. La jeune fille avait en permanence la désagréable impression de devoir des comptes à sa soeur, et que cette dernière mettait tout en œuvre pour qu’elle ne garde pas ses amis très longtemps. Elle avait bien sûr essayé de la faire parler, mais cette dernière avait toujours nié. Au final, elle avait laissé tombé et avait essayé de s'en accommoder. Jusqu’au jour où elles avaient été renvoyées de Londres pour tricherie. Bon, ce n’était pas totalement faux : les deux jumelles se complétaient bien au niveau scolaire, et il leur était arrivé d’échanger leurs places pendant un devoir très important. Mais le directeur n’avait aucune preuve… En tout cas, Richard était furieux, Alice était dégoûtée de revoir sa mère et Elizabeth était ravie de retrouver sa famille, surtout son petit frère.


*
*  *


La jeune fille finit par émerger de son bain et de ses pensées quand son beau-père commença à cogner sur la porte pour qu’elle le laisse entrer, soulignant le fait qu’ils étaient pressés. Elle soupira et s’enroula dans sa serviette, protégeant à peine son intimité. Elle ouvrit ensuite la porte et passa devant Richard, lui lançant un regard à la fois provocateur et séducteur. Elle savait à quel point il était mal à l’aise en sa présence, et à quel point elle était jolie, et s’amusait à le voir s’empourprer de colère devant elle. Le laissant sur place en ignorant ses remarques, elle rejoint sa chambre et enfila l’uniforme de sa nouvelle école en quatrième vitesse. Elle aimait bien le violet, et le vert allait très bien avec sa couleur de cheveux. Elle aurait aimé avoir les yeux verts de sa mère, mais apparemment, c’était ceux de son père qui étaient ressortis.

Descendant l’escalier à toute allure, Elizabeth déboula dans la salle à manger où les domestiques commençaient à débarrasser le petit-déjeuner. Tobias était assis avec sa mère à un bout de la table et trempait un bagel dans un bol de lait chaud. Elle le rejoint et le salua en lui ébouriffant les cheveux, avant d’embrasser Tabatha sur le front. Son petit frère était un vrai rayon de soleil, et elle regrettait vraiment de ne pas pouvoir passer plus de temps avec lui. Elle attrapa une tartine de pain grillé beurré pour se consoler, qu’elle engloutit le plus rapidement possible. Richard avait précisé qu’ils partaient dans très peu de temps, et elle ne voulait pas être en retard. Alice, quant à elle, était toujours invisible. Bah, elle devait être occupée à terminer sa valise ou un truc dans le genre. Tabatha se leva et accompagna sa fille jusqu’au pas de la porte. Dehors, devant la voiture, la rousse aperçut sa jumelle qui avait visiblement décidé de ne pas faire ses adieux. Elle étreignit sa mère avant de lui dire au revoir, puis se laissa tirer par Alice vers la voiture. Cette dernière lui demanda alors doucement si elle était prête, ce à quoi elle répondit avec conviction :


- On ne peut plus prête.


Derrière mon écran

Pseudo ➔ Mini BN, alias Titi

Je suis arrivé grâce à ➔ une recherche assidue sur le net !

Mes premières impressions ➔ C’est un bébé forum alors ça me plait :D En plus c’est le genre de contexte que je recherchais :B Donc tout est parfait !

Identité de l'avatar ➔ Alors on s’est mises d’accord sur Otonashi Ryouko de Danganronpa.

Code du règlementValidé par Lys <3



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 28/03/2017
Lun 1 Mai - 19:10
Bonsoir et bienvenue !

Le statut social, c'est si ton personnage est aisé, moyen ou pauvre, en gros ^^

Et je n'ai pas compris ton pouvoir ou du moins je veux être sûr de bien comprendre : c'est un pouvoir qu'elle contrôle pas et elle "change" de place automatiquement avec sa soeur ? Si c'est juste ça, il faudrait sur dans ton profil, tu mette "Echange de place" comme sur ta fiche :)

Bon courage pour l'écriture de ta fiche !

►____________signature____________◄

Lysander normal : #000 // Lysander pendant et après avoir utilisé son pouvoir : #FF0000


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 01/05/2017
Lun 1 Mai - 19:23
Bonsoir !

Merci pour ton aide, je ne savais pas du tout quoi mettre à cet endroit x) Et oui, tu as bien compris, elle peut juste changer de place avec sa soeur. Elle peut décider de changer, mais cela la fatigue beaucoup, et cela arrive aussi sans qu'elle en ai envie. Je vais mettre à jour mon profil ~

Je me demandais aussi s'il y avait une évolution dans les "pouvoirs" ou si ça restait fixe ?

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 28/03/2017
Lun 1 Mai - 19:30
Les pouvoirs restent fixe :) les personnes détenant un pouvoir, peut apprendre à les contrôler et les rendre plus puissant par exemple (cela dépend aussi fortement de la race et du pouvoir en question) mais sinon, il n'y a pas vraiment d'évolution oo

Et de rien, je suis là pour ça ^^

Il faudrait que tu marques aussi du coup les conscéquences quand elle utilise trop son pouvoir etc :3 !

►____________signature____________◄

Lysander normal : #000 // Lysander pendant et après avoir utilisé son pouvoir : #FF0000


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 18
Lun 1 Mai - 19:32
Bienvenue, Elizabeth ! Amuse-toi bien ici. =)

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 01/05/2017
Lun 1 Mai - 19:47
Merciiii ♥♥

Lysander > ouki ouki, je modifierai tout ça ^-^

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 128
Date d'inscription : 29/03/2017
Lun 1 Mai - 20:36
Bienvenue par minou wink
Comme je l'ai dit sur la présentation d'Alice, j'ai hâte de connaître l'histoire de vos personnages et de voir leur relation évoluer au fil du rp !

Bonne continuation pour ta fiche !

►____________signature____________◄


   
Maybe I'm foolish, maybe I'm blind. Thinking I can see through this and see what's behind. Got no way to prove it so maybe I'm blind. But I'm only human after all, I'm only human after all ! Don't put your blame on me !

RPG:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 32
Date d'inscription : 01/05/2017
Mar 2 Mai - 1:15
Merci pour cet accueil ! Nos fiches sont à présent terminées rage

J'ai rajouté des trucs au milieu du mental au passage, et j'ai mieux expliqué ce que j'attend de son pouvoir :) Si c'est trop, ou si ça ne va pas, n'hésitez surtout pas à le dire ! En tout cas nous on s'est bien amusées à construire nos personnages Smouch D'ailleurs je pense que nos fiches sont assez complémentaires !

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 28/03/2017
Mar 2 Mai - 8:53
Bonjour ! Comme dis à Alice, tout me vas et tes explications sur le pouvoir aussi ! :) donc je te valide aussi ♥

Félicitation, tu es validé ! ♥



Bienvenue en tant qu'élève à Khrysalis Academy ! En espérant que tu vas être sage~ Tu peux aller désormais faire ces choses suivantes :

• Recenser ton avatar www
• Recenser ta race/ton pouvoir www
• Demander une chambre www
• Créer ton dossier scolaire www
• Rejoindre un club (non obligatoire) www
• Intégrer un binôme (non obligatoire) www

• Demander un ou plusieurs rps www
• Créer ta fiche de lien www
• T'inscrire sur les différentes réseaux sociaux www

• Et si tu es un dc, recenser ton compte ! www

Nous te souhaitons de passer de bons moments parmi nous ! ♥


►____________signature____________◄

Lysander normal : #000 // Lysander pendant et après avoir utilisé son pouvoir : #FF0000


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Elizabeth Burk - La liberté sera ma destinée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» ♨ Un bol d'air frais [Livre 1 - Terminé]
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academie Khrysalis :: Les premiers pas :: Présentation des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: