lienlien
Membre du mois ♥


Top voteur ♥




 :: Les premiers pas :: Présentation des personnages :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lorenzo O'Brien ♦ terminée.

avatar
Messages : 81
Date d'inscription : 01/05/2017
Lun 1 Mai - 21:27
Lorenzo O'Brien

Âge ➔ 20 ans.
Sexe ➔ Masculin.
Sexualité ➔ Bisexuel.

Origine(s) ➔ Irlandaises par sa mère et italiennes par son père.
Etude/Emploi ➔ Troisième année littéraire.
Statut social ➔ Moyen.

Race ➔ Humain.
Pouvoir ➔ La chaleur humaine !

Caractéristique ➔ Un tatouage d'un dragon rouge clair sur son bras montant jusqu'à son omoplate gauche.

Moral et Physique

Lorenzo n’aime pas grand-chose ; c’est quelqu’un de compliqué, mais de si simple pourtant. Ses hobbies sont la photographie et le dessin ; il considère que ces deux arts l’aident à fuir la réalité. Il est loin d’être un athlète parfait qui soulève des haltères toutes les cinq minutes, lui se contentera d’entretenir sa ligne et ses muscles au lieu d’aller au《 temple 》chaque jour. Bien sûr : il peut détester un tas de choses. Son plus grand ennemi est et restera le… brocoli. Et les légumes en général, on n’oublie pas non plus les épinards. Il n’apprécie pas vraiment le surplus de bruits, ce brouhaha incessant qu’on entend à la sortie d’un cours ou dans la classe lorsque le professeur s’absente quelques minutes… il en a horreur. Pourtant, il aime entendre ce brouhaha ; il se sent moins seul grâce à ça.

C’est un être humain et on sait tous que cette espèce n’est pas parfaite. Qualités et défauts, il a. Débutons par les qualités pour rendre ce personnage plus attachant dirons-nous.

Lorenzo est une personne assez sympathique avec qui on peut discuter de la nouvelle loi, du nuage en forme de petit cœur ou encore du dernier film qui vient de sortir. À l’écoute, il aime que les autres racontent leur vie, car il n’est pas un spécialiste de《 Moi, Moi et encore Moi 》, parler de lui ne l’intéresse pas. Quelqu’un qui parle souvent de lui ne passera pas pour un égocentrique mélangé à un narcissique aux yeux de ce jeune homme. Ce n’est pas tout ; il adore les blagues et la bonne humeur ! Il est rare qu’il prenne mal une remarque ou une blague, il ira rire à votre humour décalé et vous soutiendra devant les autres si ça n’a fait rire personne : Oui, il est bon public. Malgré tout, il appréciera toujours le calme et souhaiterait par moments rester silencieux devant un nuage en forme de Pikachu ou de tortue. Passionné par les arts, il reste quelqu’un d’imaginatif et de créatif. Vous graver sur une table un bonhomme jaune avec des oreilles de quinze kilomètres ne le gênera pas. Il n’est pas pudique et n’aura aucune gêne de parler de l’anatomie des deux sexes ou simplement discuter de votre dernier copain ou votre dernière copine et sa performance au lit. C’est quelqu’un d’assez direct et honnête ; il ne cherchera pas à tourner autour du pot avec les autres.

C’est peut-être quelqu’un comme décrit en haut, mais ce n’est pas assez complet. Il manque ses défauts. À son grand dam, il n’est pas très doué pour exprimer ses sentiments et faire des compliments. Faire cela revient pour lui à se mettre nu devant quelqu'un et ça le dérange quelque peu d’être autant vulnérable par la suite auprès de cette personne envers qui il s’est confié. Il arrive souvent à Lorenzo d’être nerveux ; on remarque sa nervosité lorsqu’il passe sa main droite  (toujours la droite pour la nervosité, c’est sûrement un tic) dans ses cheveux. Si une personne le complimente, il se sentira mal à l’aise : disons qu’il peut être assez paranoïaque quand il le veut et en le flattant vous augmenterez sa méfiance et il pensera qu’on se moque de lui. Lui-même pouvant être assez moqueur, il continue de détester malgré tout cette attitude. Il est assez contradictoire : il serait capable d’avoir une attitude envers quelqu’un qui montrerait que cette personne lui plaît, mais d’avoir des paroles envers cette même personne totalement contradictoire avec ses gestes. C'est sûrement une façon de se protéger des blessures psychologiques. Il ne l’avouera que très rarement, mais Lorenzo a réellement peur de la solitude et de l’éloignement, mais pourtant il se sent tout d’un coup nerveux lorsqu’il se rend compte qu’il apprécie quelqu’un, amicalement et amoureusement parlant.

Vous l’aurez sans doute compris, mais Lorenzo est loin d’être le stéréotype du bad-boy et ne s’en rapproche pas. Manipuler, être hypocrite et séduire ne sont pas ses actions favorites. Il aime l’honnêteté, la franchise et la fidélité. Lorenzo O’Brien n’est en rien un geek, il est plus l’artiste. Pas totalement non plus. Il reste quelqu’un de sociable qui aime être entouré de ses camarades, mais surtout de véritables amis. Il a foi en l’amitié et considère ce genre de liens comme étant sacré. Le plus important à retenir est aussi le fait qu'il aime la présence d'autrui et leur chaleur ainsi que la bonne humeur qui se dégagent d'eux.
Tatoué sur le bras gauche montant jusqu’à son omoplate gauche, on aperçoit un dragon plus ou moins rouge clair débutant à son poignet. Il porte sans arrêt un collier en forme de plaque de couleur jaune avec des traits noirs gravés dessus. Son look se résume en quelques habits simples : il n’est que très rarement en costume cravate et privilégie régulièrement les t-shirts et les jeans serrés. Ses vêtements ne sont pas flash, ils préfèrent rester sobre de temps à autre et s’autorise par moments des habits rouges.

Il a la chance d’avoir vécu la formation de ses abdominaux, rendant son torse plus agréable à regarder probablement. Il entretient par conséquent son corps dans l’unique but d’avoir des muscles. Un mètre quatre-vingt-trois, il a une assez bonne taille à son goût pour ses vingt ans, il pèse à peu près de soixante-cinq à soixante-dix kilogrammes. Il ne se pèse que très rarement, car il considère que connaître son poids l’inciterait à vouloir faire du sport ainsi qu’un régime inutile. Ses épaules sont légèrement carrées et ses bras sont musclés. Grâce au sport, il n’a pas énormément de ventre et reste plutôt quelqu’un de musclé. Son nez n’est pas long et est fin, ses oreilles sont d’une taille normale et ses yeux sont en amendes et petits. Les traits de son visage ne l’efféminent pas.

Lorenzo a des cheveux bruns longeant son cou ; les mèches du bas tirent vers le rouge foncé. Ses yeux sont d’une couleur miel voir ambre.

Histoire

Des hurlements. Encore des hurlements.
On n’entendait donc que ça au sein de cet hôpital ? N’est-ce pas calme durant le weekend ? Ah ! Ces naissances auront la peau des médecins, un jour. Un nouvel enfant est né, parmi tant d’autres. N’ayant rien d’exceptionnel, n’étant pas atteint d’une maladie agrandissant son cerveau ou n’étant pas siamois ; il ne fut pas la bête de foire de l’hôpital. Fort heureusement ; ses parents n’ont jamais aimé s’afficher en public et craignaient que leur gosse soit handicapé… des abrutis, aurait dit le bébé.

C’est avec bonheur et quelques dérangements occasionnés que cet enfant est né le premier janvier à Dublin, capitale de ce beau pays qu’est l’Irlande. Ah, c’est aussi le jour du Nouvel An. Le seul moment de l’année où n’importe qui peut se permettre de se relâcher un peu et de faire réellement la fête. Ça, il s’en rappellera à jamais.《Tu sais, mon enfant, quand tu es né, il n’y avait que ta mère qui était sobre… 》lui racontait sans cesse son grand-père maternel. Très rassurant pour l’enfant qui pensait certainement que sa mère aurait frôlé l’accouchement à domicile !

Le 1er Janvier naquit un certain Lorenzo O’Brien, natif d’Irlande ayant des origines italiennes par son père. Ce fut une excellente époque où les soucis ne s’enchaînaient pas et les crises non plus. Tout se déroulait plus ou moins bien ; il avait toujours été un bébé calme et plutôt tranquille, sans prise de tête. Ça ne devait pas réellement l’intéresser de faire crier ses parents après lui… enfin, ça, c’était AVANT l’adolescence !

Ah, l’adolescence ! Les premières copines, la《décision 》de l’orientation sexuelle, les amis et leur influence sur soi. Oui, ce moment est souvent la rébellion de l’enfant qui souhaite montrer un peu de quel bois il se chauffe en règle général : crises, insolences, bagarres, bêtises et punitions furent au rendez-vous pour l’irlandais.

Boum, boum.
Le cœur qui bat la chamade. Le stresse qui l’envahit. L’espoir qui vit en lui. Les hésitations qui le submergent. Le courage qui vient à son secours. La main droite passant dans ses cheveux ; signe de nervosité.
La voilà : son sourire charmant, sa robe bleu marine et ses converses blanches salies par la boue. Ses cheveux qui volent au gré du vent, son rire cristallin qui le fait sourire à son tour… elle était ravissante. Elle respirait la joie de vivre, rien ne semblait l’atteindre. C’était la soi-disante femme de sa vie. À l’adolescence, on raconte souvent que sa copine est la femme et le copain l’homme de sa vie. Cette relation qui débuta près d’un grand chêne termina ailleurs.

Un appel d’urgence. La respiration saccadée par une course effrénée. Les portes automatiques qui s’ouvrent. Les murs blancs qui t’aveuglent en pleine nuit. Les hommes en blouse d’une couleur identique à ces fichus murs qui parlent de choses incompréhensibles. Les pleurs de parents… et cette chambre sans couleur et froide avec pour seule occupante une jeune fille âgée de dix-sept ans qui est maintenue en vie par des machines.
Boum… boum…
Le cœur qui bat lentement. La tristesse qui l’envahit. Le désespoir qui vit en lui. Les hésitations qui le submergent. Le courage qui s’enfuit. La main droite passant dans ses cheveux ; encore ce signe de nervosité.
Elle était là. Le crâne rasé, la vie qui s’échappait de son corps. Resplendissante, elle l’a toujours été. Il se souvenait encore de ses cheveux roux qui se collaient à son visage lorsque la pluie débarquait sans prévenir, de son rire cristallin qui retentissait près d’un pont alors que la Mort s’emparait d’elle à petit feu. Elle avait gardé la tête haute jusqu’au bout, elle avait été forte. Elle avait craqué, à plusieurs reprises, mais il avait toujours été à ses côtés et l’écoutait sans arrêt, la soutenant à travers ce violent combat.
Alors, en la voyant dans cet état, les larmes coulèrent sans prévenir. Il resta figé devant son cadavre, les parents de sa petite-amie le serrant dans leurs bras. Aucun son ne sortit de sa bouche. Il n’avait plus la force d’agir. Elle l’avait prévenu, pourtant. 《On souffrira tous les deux. 》lui avait-elle dit. Il n’avait rien voulu entendre, il l’aimait. Il voulait l’aider à traverser cette maladie, à combattre cette tumeur du cerveau. Il n’avait jamais lâché prise… il se l’était promis.

Cette relation si merveilleuse qui débuta près d’un grand chêne se termina dans une chambre d’hôpital froide et glauque.
Beaucoup de personnes lui ont dit que ce genre de drame arrivait, c’est la vie, disaient-ils. Il accepta la décision de la Faucheuse avec un goût amer dans la bouche. Reprendre sa vie, il se le jura. Il ne pourrait jamais oublier sa première petite-amie, celle avec qui il avait passé un tas de bons moments ; mais il pouvait au moins être lui-même et rester fidèle à son caractère. Être fort, il le sera pour elle, pour ses parents à lui, pour ceux de sa défunte copine, mais surtout pour lui avant tout.

Seul à dix-sept ans et désespéré depuis le décès récent de sa copine, il décida de profiter davantage de cette fameuse vie de célibataire dont parlait sans cesse ses amis. Oh, pouvait-on les considérer comme des amis ? Ces mecs qui ont osé lui dire qu’il en trouverait une autre, de nana. L’Amour n’a pas d’âge, c’est bien connu. Lorenzo savait qu’il réussirait à s’en sortir, il devait juste… oublier.

Grâce à une soirée entre fêtards, il rencontra un jeune homme fort sympathique et agréable qui connaissait beaucoup de choses sur la vie et qui avait de l’expérience dans plusieurs domaines, notamment en latin dont il était professeur à l’université. Vingt-six ans et agréable à regarder, de surcroît un homosexuel qui s’assume. Ce professeur fut le premier《petit-ami 》de O’Brien. La découverte de son orientation sexuelle commença à dix-sept ans. Il assumait parfaitement sa bisexualité et n’en avait pas honte. Un moyen d’oublier cette rouquine, au départ, puis une relation amoureuse magnifique qu’il n’oublia pas. Si la défunte et le professeur marquèrent l’esprit du jeune homme, ce ne fut pas le cas des autres.

Peu avant ses vingt ans, le professeur de latin lui parla d’une académie très réputée. Réticent au départ de quitter sa ville natale, il refusa d’en entendre parler, préférant rester en Irlande. À ce moment-là, sa relation avec son copain était terminé depuis un an, mais ils gardèrent contacts et devinrent de bons amis.

Boum, boum, boum.
Le grand chêne. Son cœur battant à nouveau la chamade. Le sourire qui s’agrandissait. Il voyait ses yeux verts se moquer de lui par rapport à l’académie. La connaissant, il savait qu’elle aurait voulu qu’il s’y rende. Plus aucun signe de nervosité ne s’anima dans son corps, il resta souriant et heureux face à ce grand chêne qui l’aida, au final, à oublier pour de bon. Libéré de cette emprise, il accepta de《poser sa candidature 》à l’Académie Khrysalis. Il n’avait jamais rien eu contre les Enigmas et était plutôt curieux d’en voir plusieurs, ou un seul, ça lui suffirait amplement.


Derrière mon écran

Pseudo ➔ ♫

Je suis arrivé grâce à ➔ Partenariat.

Mes premières impressions ➔ En arrivant sur votre forum, j'ai tout de suite remarqué ce joli “ design ” et les tons utilisés. Le bleu ! Omg ! Ça m'a séduit tout de suite, j'ai trouvé ça assez harmonieux et agréable à regarder. Quant au contexte, j'ai trouvé l'idée intéressante. Vous expliquez assez bien, je trouve. Personnellement, je n'étais pas emballée à l'idée de faire un Enigma, alors on dira que j'étais assez contente que vous demandiez des humains aux futurs membres ! Voilàà, j'avais pas spécialement d'idée pour un Enigma. En tout cas, votre forum m'a charmé ! Il est joli et intéressant !

Identité de l'avatar ➔ Ookurikara de Touken Ranbu

Code du règlementValidé par Nina



Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 128
Date d'inscription : 29/03/2017
Lun 1 Mai - 21:39
Hello, hello !

Tout d'abord, bienvenue à toi sur le forum !
Ensuite, merci énormément pour tous ces sympathiques compliments. Ca fait vraiment trop plaisir ! petits coeurs Heureusement que tu as pu trouver ton compte en faisant un personnage humain :) !

Bonne continuation pour le reste de ta fiche ! N'hésite pas à nous solliciter si tu as besoin d'aide !

►____________signature____________◄


   
Maybe I'm foolish, maybe I'm blind. Thinking I can see through this and see what's behind. Got no way to prove it so maybe I'm blind. But I'm only human after all, I'm only human after all ! Don't put your blame on me !

RPG:
 

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 28/04/2017
Age : 18
Lun 1 Mai - 21:53
Bienvenue, mon petit ! Content de voir un camarade humain aussi chaleureux que mon personnage. =D Ils devraient bien s'entendre, tous les deux. ^^

Bon courage pour le reste de la rédaction, et à très vite !

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 28/03/2017
Lun 1 Mai - 22:16
Coucou et bienvenue sur le forum !! :D

Merci pour tes compliments et bon courage pour la rédaction de ta fiche ! <3

►____________signature____________◄

Lysander normal : #000 // Lysander pendant et après avoir utilisé son pouvoir : #FF0000


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 81
Date d'inscription : 01/05/2017
Mar 2 Mai - 7:03
Merci à tous ! (:
Vous êtes trop chaleureux c'est magnifique ♡

Léo ◇ J'espère alors qu'ils vont bien s'entendre, ça ne devrait pas poser de problème normalement =D

►____________signature____________◄

Lorenzo parle en —#776487


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 81
Date d'inscription : 01/05/2017
Mar 2 Mai - 21:17
Sorry, je fais un double post ! petits coeurs
C'est pour vous prévenir que ma fiche est terminée♥.

Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 199
Date d'inscription : 28/03/2017
Mar 2 Mai - 21:21
Coucou ^^

Je te préviens que j'ai vu que tu as terminé mais je dois aller me coucher donc si Nina ne regarde pas avant, je lirais et te validerais si tout est bon demain :)

►____________signature____________◄

Lysander normal : #000 // Lysander pendant et après avoir utilisé son pouvoir : #FF0000


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 81
Date d'inscription : 01/05/2017
Mar 2 Mai - 21:32
Aucun problème et merci,
profite bien de ta nuit de sommeil =D !

►____________signature____________◄

Lorenzo parle en —#776487


Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 30/04/2017
Mar 2 Mai - 22:51
Hello, hello  wink
Pour moi, c'est tout ok ! Je trouve ton personnage et son histoire vraiment intéressants ! J'ai vraiment hâte de voir comment tu vas pouvoir le jouer et j'avoue que le passage avec le brocoli m'a beaucoup fait rire !



Félicitation, tu es validé ! ♥



Bienvenue en tant qu'élève à Khrysalis Academy ! En espérant que tu vas être sage~ Tu peux aller désormais faire ces choses suivantes :

• Recenser ton avatar www
• Recenser ta race/ton pouvoir www
• Demander une chambre www
• Créer ton dossier scolaire www
• Rejoindre un club (non obligatoire) www
• Intégrer un binôme (non obligatoire) www

• Demander un ou plusieurs rps www
• Créer ta fiche de lien www
• T'inscrire sur les différentes réseaux sociaux www

• Et si tu es un dc, recenser ton compte ! www

Nous te souhaitons de passer de bons moments parmi nous ! ♥


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Lorenzo O'Brien ♦ terminée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academie Khrysalis :: Les premiers pas :: Présentation des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: